Jan
08

la parenthèse de Marie et Samuel

écrit le 8 janvier 2016 dans Non classé avec 3 Commentaires

La grande tour des papeteries apparait au creux de la vallée du Doubs, j’emmène Marie dans cette vieille usine pour une séance grossesse. Je sais que la lumière à cette heure est juste comme je l’aime, je sens qu’elle me suit dans mon idée et que l’ambiance va lui plaire, je suis heureuse de retourner dans cet endroit atypique.

En arrivant, le portail est ouvert, nous le franchissons, poussons une lourde porte et découvrons un vieux hangar ou il semble y avoir de l’activité, nous appelons, nous entendons des pas, mais personne.

Je ne suis pas une exploratrice (mais quand même, un jour, j’ai eu une frontale en cadeau), je préfère être sûre d’avoir le droit de réaliser mes images et que tout le monde soit en sécurité. Heureusement, une femme arrive, je lui explique que nous sommes sur le point de faire une séance photo ce à quoi elle répond oui « mais c’est vraiment moche ici ».
J’avoue, j’adore les épaves de voitures, les vieux portails tout rouillés, les vieilles portes, tout ce qui porte une histoire, tout ce qui est vieux et qu’avec les photos on peut remettre en vie.

Marie est incroyable, même pas peur, elle se glisse entre les machines servant à fabriquer des tours de potiers, enjambe quelques pâtons de terre profitant du peu de lumière sur son ventre rond, et tout ça à 8 mois de grossesse. Et bim, enlève ton pull, et en fait non remet le, et ton foulard, bien le foulard, lève les yeux, non tourne, non, oui,… ah c’est bon, yes ! (c’est à peu près mon discours en séance photo, si si)

Samuel nous retrouveras pour un petit moment, il est trompettiste, je lui demande de jouer « il en faut peu pour être heureux », il me dit oui oui, et joue « je voudrais devenir un homme », je me dis secrètement qu’il va vite falloir actualiser la collection de DVD pour ce petit qui arrive et la remplir des derniers disney (non parce que quand même !).

Cette séance, si légère, si facile, réalisée si librement m’a fait un bien fou, ce bébé va arriver dans un bel univers, doux, rassurant et en musique, la belle vie quoi <3 seancematernite-marieetsamuel-emiliekphotographie 1seancematernite-marieetsamuel-emiliekphotographie 2seancematernite-marieetsamuel-emiliekphotographie 3seancematernite-marieetsamuel-emiliekphotographie 4seancematernite-marieetsamuel-emiliekphotographie 5seancematernite-marieetsamuel-emiliekphotographie 6

Partagez :

Emilie, c’est moi. Le K, c’est le début d’un nom que je porte avec fierté mais qui ma foi est imprononçable et je n'en garde donc que la première lettre. Photographe depuis 2011, et professionnelle assumée depuis 2014, je partage à travers ce blog ces parenthèses vos images, mes inspirations, mes bonnes humeurs. Lire la suite…

Il y a actuellement 3 commentaire(s)

  • Sam (Le trompettiste)

    commenté le 8 janvier 2016 à 14 h 15 min

    Un grand Merci a Emilie K…i en plus de nous avoir bien fait marrer, nous a permis de capturer cette magnifique ouverture de parenthèse 😉 en 2 mots : c’était GENIAL … on se reverra !!!

    Répondre
  • Hélène Mêmesi

    commenté le 12 janvier 2016 à 10 h 18 min

    Merci pour cette « parenthèse enchantée » pleine de bonne humeur, de musique et de légèreté. Vos mots et photos sont magnifiques et font le plus grand bien de bon matin !

    Répondre

N'hésitez pas à me laisser un petit mot…