Parfois le hasard fait bien les choses.
En début d’année je reçois le coup de téléphone de Clémence qui connaît mon ami « Grincheux » (et qui est aussi la belle soeur des mariés, celle qui discrètement veille au bien-être de chacun), et c’est au Canada qu’ils ont échangé cette information, si tes amis reviennent se marier en France, pour leur photos appelle Emilie.

La Métropole a donc reçu à bras ouverts ses expatriés le samedi 19 juillet, pour célébrer un mariage international.
Comme pas loin de 10 000 km nous séparent de Calgary, j’ai rencontré Caroline et Théophile en terrasse à Besançon, autour d’un cocktail de fruits 3 jours avant la fête.
Ils sont heureux, ils sont simples et drôles, entre eux fusent des regards amoureux quand ils me racontent leur histoire. Ils s’appellent par des jolis surnoms, je me frotte les mains, ces deux là, ça va rouler.

Dans cette famille on vient de partout, le mariage c’est une grande fête à partager alors on prend l’avion, on voyage et on profite de se retrouver.
Les rires sont francs, les embrassades démesurées, les larmes de joies coulent, et quand on se tend la main pour se saluer on se tire sur le bras pour exiger une accolade, la famille, les amis, c’est sacré.

Célébré au Château de Saint Loup, ce mariage démontre bien qu’il est riche de partager les cultures et à quel point il est beau de les faire se méler.

ct0ct3ct2ct5ct4ct6ctct6
ct2ctImage 7ct0,5ctct2ct5ct8ct7ct6ct9ct10ct11ct7ct12ct13Image 16Image 16ct6ct12ct5ct9ct12ct9ct6ct13ct5ct7ct6ct12ct12ct713ct12ct7ct6ct5ct12ct13ct12ct13ct14ct611ct51213

Le marié était vraiment content !